Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 15:48

 

Cela s'est passé dans une entreprise de plats préparés, « Gastronome », située à Moncoutant dans le nord du département, en plein bocage Deux-Sévrien. L'affaire s'est déroulée en octobre 2012 et c'est seulement il y a deux jours qu'elle est devenue publique. Ce silence est-il lié à l'histoire du bocage (bocage vendéen et nord deux-sèvres) qui a laissé son empreinte au niveau de la mentalité, de la culture locale comme de la politique.

 

Toujours est-il qu'une chef d’équipe imposait le bonnet d’âne aux employé(e)s coupables d’erreurs. Un bonnet d'âne en carton orange fluo. C'est un quinquagénaire au chômage assurant une mission d'intérim dans cette entreprise qui a été témoin en octobre 2012 d'une telle situation, apercevant une salariée coiffée de ce bonnet d'âne. Aux personnes qu'il questionne, il n'a pour réponse que haussement d'épaules ou sourires désolés. Son intervention a permis de mettre fin à cet état de fait, mais également à sa mission d'intérim.

 

La direction a reconnu les faits, mais les minimise. « C'est une boutade, une mauvaise blague qui a été imaginée par cette responsable, qui travaille chez nous depuis dix ans et qui est appréciée. Elle visait à motiver son équipe alors que nous venions de fixer des objectifs de productivité. Cela n'a d'ailleurs froissé personne »a expliqué le chargé de communication de la holding Terrena, principal actionnaire de Gastronome. Depuis un avertissement a été donné à l'agent de maîtrise.

 

Cette mesure vexatoire nie tout respect de la dignité humaine. C'est le « travaille et tais-toi ! » Mais ceux qui ne disent rien autour ne se rendent-ils pas complices de cette situation ?


Partager cet article
Repost0

commentaires