Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 22:57

A l’heure où j’écris ce billet, j’ignore le résultat du vote Irlandais. Comme une majorité de français, ils avaient dit NON au traité constitutionnel. En France, Sarkozy a réuni le Congrès pour balayer le vote des français, en Irlande, ils repassent par les urnes avec des pressions incroyables.

José-Manuel Barroso s’est déplacé personnellement la semaine dernière pour faire part aux salariés de l’usine Dell de Limerick, cité défavorisée du centre de l’Irlande, de la solidarité de l’Union européenne. Il a annoncé le déblocage d’une aide de 14,8 millions d’euros pour les 2400 ex-employés irlandais du fabricant américain d’ordinateurs Dell, afin de les aider à retrouver un emploi. Vous voyez braves Irlandais , vous n’allez pas rejeter ceux qui vous tendent la main.


Il faut cependant savoir que si Dell quitte l’Irlande, c’est avec la bénédiction de ce même Barroso qui vient de donner un gros coup de pouce à l’installation de Dell en Pologne. En effet, Dell compte transférer à Lodz la production qui était effectuée à Limerick. Il ne s’agit de rien d’autre que d’une délocalisation ! Et Barroso et sa commission européenne ont donné leur feu vert au versement d’une aide publique de 54,5 millions d’euros pour aider au développement du site polonais qui fabrique des ordinateurs de bureau et des portables ainsi que des serveurs.


L’Europe du traité de Lisbonne c’est cela, la soumission aux diktats des multinationales !


Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> Puisque le peuple irlandais avait mal voté selon les critères du capitalisme, on lui a demandé de revoter et bien cette fois. Il s'est trouvé une majorité pour cette fois dire oui.<br /> On voit le respect de la démocratie dans cette Europe du capital. Les français avaient mal voté en 2005, Sarkozy a fait réviser la constitution avec l'apport de voix socialistes et ainsi on a privé<br /> le peuple français de son NON. L'Irlande avait mal voté, on les fait revoter avec des pressions exercées.<br /> Et ces dirigeants osent parler de démocratie.<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Salariés de tous les pays, unissez-vous !<br /> <br /> <br />