Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 16:43
Votre vie est difficile, vous avez du mal à boucler les fins de mois, mais ce n'est pas un coup de pouce aux salaires que prévoit le gouvernement, mais une nouvelle aide aux banques. Après avoir abondé en décembre les fonds propres des grandes banques françaises à hauteur de 10,5 milliards d'euros, le gouvernement remet ça puisqu'une deuxième tranche de 10,5 milliards sera de nouveau versée très prochainement. C'est scandaleux puisque c'est l'argent du contribuable qui est ainsi versé, alors que ces mêmes banques ont versé à leurs actionnaires 7 milliards en 2008.

C'est ça la moralisation du capitalisme version Sarkozy ?

Pour marquer notre désaccord et dire notre volonté de voir réformer le système bancaire, chacun de nous pourrait adresser la lettre suivante à son banquier :


« Je vous ai confié en toute confiance mon épargne. Qu’en avez vous fait ?


J’entends, je lis que vous, dirigeants des banques avez dilapidé une partie de cette épargne dans des opérations comportant de forts risques.


Client de la banque, cette épargne difficilement gagnée, vous vous en êtes servis pour spéculer, en achetant notamment des titres contrepartie de crédits supprimes, représentatifs de crédits accordés aux emprunteurs américains aujourd’hui défaillants.


Aujourd’hui, vous expliquez qu’en raison de ces pertes (environ 20 milliards d’€uros pour le secteur bancaire français, pour l’instant), vous réduisez la voilure ; en clair vous supprimez des emplois à Natixis, BNP  …..


Je revendique, je milite pour changer le système bancaire et financier.


Pour cela, je préconise une mise sous tutelle publique de l’ensemble de ce système, en lui fixant un objectif précis : utiliser l’épargne de la population pour financer des projets économiques :

- porteurs de valeur ajoutée supplémentaire.

- d’emplois durables et pérennes.

- de solides formations.

- de rémunérations permettant de vivre décemment.


Je veux désormais que mon épargne et celle des autres soit utilisée efficacement, contrairement à ce que vous en faites aujourd’hui, avec le résultat que l’on connaît.


Mais, comme je ne peux pas vous faire confiance, je propose un nouveau système bancaire sous contrôle des salariés des entreprises bancaires, des sociétaires, des clients. Un système qui tournerait aussi le dos à la libre circulation des capitaux qui fournit la matière première aux spéculateurs »

 

On pourrait alors parler de moralisation du capitalisme !

Partager cet article
Repost0

commentaires