Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 16:36

Quand les 9 de Tarnac ont été interpellés un matin du 11 novembre à 6h30 par 150 policiers (rien que ça), la première flic de France , M Alliot-Marie, a fait des déclarations un peu trop hâtives. La ministre de l'Intérieur était persuadée d'avoir sauvé la France en arrêtant un groupe terroriste, de la graine d'Action Directe. Pensez donc. « Ils ont adopté la méthode de la clandestinité. Ils n'utilisent jamais de téléphone portable. Ils se sont arrangés pour avoir, dans le village de Tarnac, des relations amicales avec les gens qui pouvaient les prévenir de la présence d'étrangers » affirmait la ministre.


Alors que l’affaire se dégonfle comme un ballon de baudruche, 7 des 9 personnes arrêtées ayant été relâchées, Julien Coupat et sa compagne Yldune Lévy sont maintenus en détention alors qu’aucune preuve n’a été apportée contre eux.


Alors que le juge des libertés s’était prononcé pour la remise enliberté de Julien Coupat, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris s'est prononcée ce jour pour le maintien en détention de Julien Coupat. Quant à Yldune Lévy, elle reste en prison parce qu’elle n’a pas encore été entendue, et ne peut l’être avant le 9 janvier.


« La présomption d'innocence qui est la première règle de droit français, la détention provisoire qui doit être exceptionnelle, tout ça n'a pas été respecté », indique le père de Julien Coupat.


Voir les deux articles parus dans l’Humanité.


Noël en prison pour ceux de Tarnac


Le témoignage de Gérard Coupat, le père de Julien


Et pendant ce temps, ce qui était une rumeur depuis quelque temps est devenu réalité. Jean-Charles Marchiani, ancien préfet du Var, proche de Charles Pasqua, et condamné en décembre 2005 à deux peines de prison ferme, l’une de trois ans, l’autre de dix-huit mois, pour «trafic d’influence» et «recel d’abus de biens sociaux» vient de bénéficier de la grâce présidentielle.

Deux poids deux mesures. Un coupable libéré par le fait du prince, et des présumés innocents maintenus en détention par le fait de la shérif Alliot-Marie ! Elle est belle cette République !!!

 



Partager cet article
Repost0

commentaires

B
34e congrès du PCF : " ...le capitalisme cherche à criminaliser les mouvements sociaux, l'action syndicale et politique".<br /> "Il (le capitalisme) cherche à mettre la main sur tous les médias. Il capte et asservit les intelligences sans diffuser les pouvoirs. Il bride, verrouille, domine, contrôle, instaure les péages, marchandise."<br /> "Les communistes s'engagent dans cette démarche (grande initiative de rassemblement) en étant pleinement eux-mêmes, avec la volonté d'agir et de travailler avec toutes celles et tous ceux qui voudront faire rayonner une telle dynamique politique, Oui, nous voulons rassembler une majorité pour battre Sarkozy, la droite, le Medef et leur politique, pour trouver une issue de progrès social et humain à la crise du capitalisme, POUR QUE CA CHANGE !"<br /> <br /> REPARTIR A L ASSAUT DU CIEL MARX
Répondre