Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 22:47

Le 17 avril 2005, en marge d’une manifestation d’intermittents et de précaires, des manifestants se rendent au siège national de la CFDT à Belleville. Ils souhaitent y rencontrer Annie Thomas, secrétaire confédérale, pour lui demander des comptes. Cette personne siégeait alors à l’UNEDIC et signait sans sourciller avec le MEDEF tous les textes rognant chaque jour un peu plus les droits des chômeurs et remettant en question les annexes VIII et X, dont dépendent les intermittents pour l’assurance chômage, alors que la CFDT n’est même pas représentative de ces catégories.


Les intermittents, les chômeurs et les précaires ne disposant pas du droit de grève pour faire valoir leurs droits, une centaine d’entre eux avaient alors occupé les locaux de la CFDT.


Le syndicat de monsieur Chérèque n’a toujours pas digéré cette brève occupation de ses locaux par des intermittents et précaires. Depuis trois ans, et en dépit d’un premier non-lieu prononcé faute de « coupables », la CFDT a décidé de ne pas lâcher prise et de porter cette histoire au pénal. C’est ainsi que Ludovic Prieur, animateur du webmedia HNS-info, et Michel Roger de la Compagnie Jolie Môme se retrouvent assignés au tribunal pour « violation de domicile ».

 


Le procureur a requis une peine modérée avec sursis pour « violation de domicile ». Mais les conséquences du verdict ne sont pas anodines, car quand bien même il ne serait que « symbolique », ce serait une judiciarisation et criminalisation des mouvements sociaux et de leurs modes d’action. Le jugement en délibéré sera rendu le 22 janvier 2009, à 13 h 30.


Drôle de conception du syndicalisme de la part de la CFDT. Même le MEDEF dont le siège avait été occupé n’a pas manifesté de telles velléités belliqueuses. Mais il est vrai que la CFDT est même capable de poursuivre les siens en justice.



Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Merci, je ne connaissais pas cette chanson. A la fête de l'huma, stand des amis de l'humanité le samedi soir, Ma France, de Jean Ferrat, interprêtée par Francesca Solleville a été un moment inoubliable,nous faisant oublier un peu toute cette vulgarité ambiante.<br /> <br /> "Cet air de liberté au-delà des frontières<br /> Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige<br /> Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige<br /> Elle répond toujours du nom de Robespierre<br /> Ma France<br /> <br /> Celle du vieil Hugo tonnant de son exil<br /> Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines<br /> Celle qui construisait de ses mains vos usines<br /> Celle dont monsieur Thiers a dit qu'on la fusille<br /> Ma France<br /> <br /> Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches<br /> Pour la lutte obstinée de ce temps quotidien<br /> Du journal que l'on vend le matin d'un dimanche<br /> A l'affiche qu'on colle au mur du lendemain<br /> Ma France<br /> <br /> Qu'elle monte des mines descende des collines<br /> Celle qui chante en moi la belle la rebelle<br /> Elle tient l'avenir, serré dans ses mains fines<br /> Celle de trante-six à soixante-huit chandelles<br /> Ma France"
Répondre
J
<br /> J'étais présent au stand des amis de l'huma quand Francesca Solleville a interprété Ma France. C'est une chanson qui donne des frissons. J'ai un dessin d'Ernest Pignon Ernest réalisé au profit des<br /> amis de l'Huma représentant Ferrat avec la dédicace "Du journal que l'on vend le matin d'un dimanche A l'affiche qu'on colle au mur du lendemain Ma France" ou Jean Ferrat fait justement référence à<br /> l'Humanité Dimanche".<br /> <br /> <br />
B
Très joli, peux tu me dire qui l'a écrit ?
Répondre
J
<br /> Paroles, musique et interprétation Jean Ferrat, un compagnon de route du PC. Je te mets les paroles au complet.<br /> <br /> C'est un joli nom Camarade<br /> C'est un joli nom tu sais<br /> Qui marie cerise et grenade<br /> Aux cent fleurs du mois de mai<br /> Pendant des années Camarade<br /> Pendant des années tu sais<br /> Avec ton seul nom comme aubade<br /> Les lèvres s'épanouissaient<br /> Camarade Camarade<br /> <br /> C'est un nom terrible Camarade<br /> C'est un nom terrible à dire<br /> Quand, le temps d'une mascarade<br /> Il ne fait plus que frémir<br /> Que venez-vous faire Camarade<br /> Que venez-vous faire ici<br /> Ce fut à cinq heures dans Prague<br /> Que le mois d'août s'obscurcit<br /> Camarade Camarade<br /> <br /> C'est un joli nom Camarade<br /> C'est un joli nom tu sais<br /> Dans mon coeur battant la chamade<br /> Pour qu'il revive à jamais<br /> Se marient cerise et grenade<br /> Aux cent fleurs du mois de mai<br /> <br /> <br />
B
Spectacle magnifique de Michel Roger et la compagnie Jolie Môme : La crosse en l'air de Prévert. (Paroles. 1958) <br /> Histoire d'un petit veilleur de nuit qui va voir le pape.<br /> <br /> "les cloches sonnent dans les églises<br /> pour que les pauvres viennent prier<br /> mais lui le veilleur de nuit<br /> il veut parler<br /> il veut crier hurler gueuler<br /> gueuler ...<br /> Mais ce n'est pas pour lui tout seul qu'il veut gueuler<br /> c'est pour ses camarades du monde entier<br /> pour ses camarades charpentiers en fer qui fabriquent les maisons de la porte Champerret pour ses camarades cimentiers... ses camarades égoutiers...camarades surmenés... camarades pêcheurs de Douarnenez...camarades exploités.. camarades de la TCRP... camarades mal payés... camarades vidangeurs... camarades humiliés...camarades chinois des rizières de Chine... camarade affamés... camarades paysans du Danube... camarades torturés... camarades de Belleville... de Grenelle et de Mexico... camarades sous-alimentés... camarades mineurs du Borinage... camarades mineurs d'Oviedo... camarades décimés... mitraillés... camarades dockers de Hambourg... camarades des faubourgs de Berlin ... camarades espionnés... bafoués... trompés... fatigués... découragés... camarades noirs des Etats-Unis... camarades marins des prisons maritimes... camarades emprisonnés... camarades indo-chinois de Poulo Condor... camarades matraqués... camarades... camarades...<br /> C'est pour ses camarades qu'il veut gueuler le veilleur de nuit pour ses camarades de toutes les couleurs de tous les pays ..."<br /> <br /> Les mots camarade, communisme, plus que jamais d'actualité... n'en déplaise à certain !
Répondre
J
<br /> C'est un joli nom, camarade<br /> C'est un joli nom, tu sais<br /> Qui marie cerise et grenade<br /> Aux cent fleurs du mois de mai<br /> Pendant des années, camarade<br /> Pendant des années, tu sais<br /> Avec ton seul nom comme aubade<br /> Les lèvres s'épanouissaient<br /> Camarade, camarade<br /> <br /> <br />
F
C'est sans doute pour remercier la Cie Jolie Môme d'être allée soutenir des travailleurs en lutte à la demande de .... la CFDT. Même Chérèque est allé dernièrement soutenir des salariés en lutte de Carrefour à Marseille qui occupait les locaux de leur entreprise !
Répondre
J
<br /> Et il leur a interprété quoi Chérèque ? La chanson de Ferrat<br /> <br /> ... Les demoiselles de magasin<br /> Elles font grève avec entrain<br /> En croisant sagement leurs mains<br /> Sur leurs belles cuisses satin<br /> Les demoiselles de magasin<br /> <br /> Et puis un beau jour<br /> Ces petites amours<br /> Les voilà qui vont défiler<br /> Un drapeau rouge déplié<br /> Et volent volent leurs baisers<br /> Sur les ouvriers d'à côté ...<br /> <br /> <br />