Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 16:40
En même temps que le tribunal de commerce de Niort prononçait la liquidation de Camif Particuliers le 27 octobre, Camif SA était quant à elle placée en redressement judiciaire avec une période d’observation de 6 mois.

Mais la crainte des salariés de Camif SA de rejoindre à leur tour dans la vague des licenciements leurs collègues de Camif Particuliers se confirme. Il a en effet été présenté vendredi dernier aux élus du Comité d’Entreprise le projet de restructuration de la société. 166 salariés pourraient être licenciés avant la fin de l’année. 166 sur 200, il resterait à peine une quarantaine de salariés dans la maison mère. Quel avenir dans ce cadre là ?

Si tout cela se confirme, cela ferait en l’espace de quelques semaines près de 950 suppressions d’emplois, sans compter les conséquences sur les emplois induits. Comment imaginer retrouver un emploi alors que des licenciés des plans sociaux précédents ne sont toujours pas reclassés ?

Dans ce contexte, voir le gouvernement mettre en place une loi permettant de travailler jusqu’à 70 ans tient de l'absurde. 

Le gouvernement a trouvé de l'argent pour les banques, il n’en fallait pas autant pour permettre à la Camif de terminer l’année. Et pourquoi le temps et les moyens ne seraient pas donnés pour la mise en place du projet pour une reprise de l’activité de « l’ex-CAMIF ». Ce sont des centaines d'emplois à sauver, il ne doit pas y avoir que les banques !




Partager cet article
Repost0

commentaires