Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 17:50

Selon l’observatoire des inégalités, la France compte entre 4 et 8 millions de pauvres selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian). Autant dire qu’avec la crise engendrée par le système capitaliste, ces chiffres ne vont malheureusement pas baisser. D’ailleurs, les principales associations et organismes d'aide aux démunis étaient reçues hier par Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarités actives, et ont confirmé une augmentation du nombre de personnes ayant recours à leur aide depuis plusieurs mois. L'appauvrissement frappe des personnes épargnées jusqu'à présent, comme les salariés modestes, notamment de la fonction publique territoriale, les travailleurs pauvres, y compris désormais ceux qui travaillent à temps complet, les personnes isolées en zones rurales, par exemple.



Et pendant ce temps, les grands patrons les mieux payés ont touché des revenus se chiffrant par dizaines, voire centaines de millions d’euros, récompense de leur contribution au développement du capitalisme financier. L’enquête du magazine Capital parue la semaine dernière révélait que sur les 50 patrons français les mieux payés en 2007, le salaire moyen était de 383.000 €/mois. Vous avez bien lu, trois cent quatre vingt trois mille euros par mois , soit 310 mois de SMIC !!!



Et il n’y aurait pas d’argent pour augmenter le pouvoir d’achat des salaires, des retraites ?

Et croyez vous qu’ils vont plus participer à la solidarité par le biais de l’impôt ? Que nenni. Selon le "portrait social de la France" publié par l’Insee, la réforme de l’impôt sur le revenu entrée en vigueur en 2007 a particulièrement bénéficié aux 10% de ménages les plus riches en France. Ces derniers ont gagné avec la réforme entre 1% et 2% de niveau de vie, explique l’Insee. L’effet est par contre quasi-nul pour le 50% les plus modestes.

Sarkozy parle de moraliser le capitalisme, ne soyons pas dupes.


La fortune de certains se constitue au détriment de la qualité de vie d’une majorité d’autres. En 1789, la Révolution s’en est pris à la monarchie en coupant de nombreuses têtes. Les richesses de ces gens-là sont le fruit du produit du travail qu’ils se sont accaparés. Mais sans aller jusqu’à couper les têtes, si le monde du travail se réappropriait ces biens ?













Partager cet article
Repost0

commentaires