Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 22:12

On savait que Sarkozy n’aimait pas les manifestants, puisque lors de ses déplacements, les forces de l’ordre les maintiennent systématiquement à distance. Mais à présent, rien ne doit venir choquer sa vue.


En déplacement en banlieue parisienne pour y détailler le Grenelle de l’environnement en compagnie du ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, et de sa secrétaire d'Etat, Nathalie Kosciusko-Morizet, pour éviter toute rencontre malencontreuse, l'Elysée a fait procéder à un déplacement de population honteux.


Une trentaine de caravanes de gens du voyage qui résidaient temporairement dans la commune de Vaujours (Seine-Saint-Denis), ont été contraintes d'aller s'installer dans la commune voisine de Sevran. Une manoeuvre qui scandalise Stéphane Gatignon, maire communiste de Sevran, où ces gens du voyage ont été déplacés. « Ça m'effraie, dans le sens où c'est vraiment l'idée que, quand le Président se déplace, tout doit être nickel », déplore Stéphane Gatignon qui dénonce « le fait du prince ». Il rappelle, dans un communiqué, que sur le parking de la gare RER de Sevran/Livry, où les caravanes ont été priées de s'installer, il n'y a "ni eau ni électricité ni lieu de sanitaires".


Le maire de Sevran dénonce une "dérive monarchique" et fait le parallèle avec des mœurs d’un autre temps.



SARKOZY ou la Sainte Russie Impériale ?


Voici plus de 200 ans, en 1787, le Feld Maréchal Potemkine, favori de la Tsarine Catherine II, ne craignait pas de faire construire des villages factices en Crimée pour faire la preuve de l'excellence de l'administration impériale et cacher la misère qui régnait dans les campagnes.


En 2008, il est des responsables politiques français pour agir de même.


Ainsi, émules de pratiques d'un autre âge, ils n'hésitent pas à conseiller le déplacement de familles de gens du voyage qui avaient installé leur campement à Vaujours, parce que cette présence pourrait indisposer le chef de l'Etat en visite dans cette ville ce mardi 4 novembre. Pour eux il faudrait cacher les conditions de vie de ces familles à Monsieur le Président.


Pour faire bonne mesure, et qu'il faut malgré tout rester humain, il est indiqué à ces familles un emplacement qui ferait l'affaire : la gare de Sevran/Livry sur les terrains RFF.


Le transfert est organisé le dimanche soir vers 20h, à la nuit tombée, afin de limiter les nuisances causées par un cortège d'une trentaine de caravanes dans les rues de Vaujours, Livry et Sevran.


C'est ainsi que trente familles et leurs caravanes sont venues s'installer sur le parking de la gare Sevran/Livry, sans opposition des forces de l'ordre. Elles ont été parquées dans des conditions d'hygiène inexistantes sur un terrain, sans eau, sans électricité, sans sanitaire.


De ce fait, les Sevranais qui fréquentent la ligne B du RER sont privés de places de stationnement par le fait du Prince.


Rappelons qu'à Sevran, solidarité n'est pas un vain mot. Sevran est une des rares villes de Seine-Saint-Denis à avoir aménagé un emplacement réservé aux gens du voyage, depuis des années maintenant. Emplacement qui doit être totalement rénové prochainement dans le cadre du projet de rénovation urbaine du quartier Rougemont.


A mes yeux, il ne s'agit pas d'un simple excès de zèle. Il s'agit bien d'une dérive du pouvoir.

Pour réussir il ne faut pas déplaire au souverain, il faut devancer et interpréter ces désirs.

Cette dérive monarchique est intolérable et témoigne du mépris affiché par ceux d'en haut pour ceux qui vivent et travaillent en Seine-Saint-Denis.


Faudra t-il vider Sevran de ses habitants lorsque le Prince daignera répondre à mon invitation pour visiter notre ville ?


Rappelons à ces zélés serviteurs que 2 ans après les événements de Crimée, la Révolution Française abolissait les privilèges...


Stéphane GATIGNON

Maire de Sevran

Conseiller Général de Seine-Saint-Denis

Stephanegatignon.blogs.nouvelobs.com



Comme c’est étrange, cela ne fait que confirmer mon article posté hier « Napoléon, le petit » ou Sarkoléon le petit ?


Mais à quand la révolution ?


Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Je disais ailleurs qu'Obama lui volait la vedette même si le filon est trop exploité par les medias, occultant le reste de l'actualité qui, malheureusement, n'est guère brillant.
Je pense que c'est fait pour redonner du peps aux populations dont le moral est au plus bas avec la crise.
Ainsi, nous pensons à autre chose, les gens espèrent à nouveau.
Comme quoi, il ne faut pas grand-chose...
Répondre