Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 10:42
GDF-Suez n'aura pas lésiné pas sur les moyens pour tenter de convaincre les plus sceptiques des bienfaits de la fusion.

Ses 100 000 salariés se sont vu remettre le  17 juillet  à leur arrivée sur leur lieu de travail l’édition du jour de Libération et du Figaro soigneusement encartée dans un quatre-page publicitaire. Intitulé « Ensemble redécouvrons l’énergie », le document vante « un projet industriel puissant et cohérent », « humain » et « économique et financier performant ». « Une campagne de communication comme une autre » dit-on du côté de GDF-Suez. Sauf que les lecteurs habituels des deux titres n’en sauront rien. Le support publicitaire ne concerne ni les abonnés ni les lecteurs au numéro, et les articles consacrés à la fusion dans les deux journaux n’en font pas mention. 

Et pourtant cette privatisation ne devait jamais avoir lieu.  Rappelez-vous des mouvements des salariés de GDF en 2004 contre la privatisation qui s'annonçait. Et déjà, Sarkozy le grand menteur, alors ministre de l'intérieur, clamait haut et fort : " On ne viendra pas à la privatisation, c'est clair, simple, net. Il n'y aura pas de privatisation d'EDF et Gaz de France, c'est clair, c'est simple, c'est net."

Tellement simple et tellement net qu'on voit ce qu'il en est aujourd'hui, comme pour toutes les promesses de Sarkozy. Et à votre avis, c'est pour un meilleur service des clients ou des actionnaires cette privatisation GDF ? On connaîtra rapidement la réponse avec les tarifs.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonjour Joseph,
difficile en France de faire bouger les gens sur des questions de fonds. Les manifestations interviendront dans deux ans après facturation comme le dit si bien votre article.Je ne vois pas d'un bon œil cette privatisation, quand on veut bien faire l'effort de se rappeler de SUEZ rien que sur la politique de l'eau, il y a de quoi avoir peur avec le gaz.
Enfin c'est juste mon avis.
Répondre