Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 11:09
Après avoir annoncé l'imminence d'une action en justice pour diffamation contre les trois derniers présidents de l'UIMM qui ont insinué que Laurence Parisot était au courant, où en est ce feuilleton ? "Ce sont de sacrés menteurs, ces messieurs", s'était étranglée Laurence Parisot le 8 mars sur la plateau de France 2, avant de promettre une riposte judiciaire immédiate. Dans les Echos du 11 mars, la patronne avait promis qu'une plainte serait déposée "au pénal" le jour même par son avocat. Le 18 mars, lors de sa conférence de presse mensuelle, elle a lancé "C'est fait, la plainte a été déposée hier (lundi)". Mais mardi en milieu de matinée, le parquet de Paris n'avait pas enregistré de plainte dela présidente du MEDEF. Et un peu plus tard dans la journée, le parquet faisait savoir que Laurence Parisot avait en fait revu ses ambitions à la baisse en assignant au civil Daniel Dewarin pour des propos tenus "sur une radio" et en omettant de viser D Gautier Sauvagnac et A Leenhardt qui ont pourtant confirmé les propos de Dewarin.
Entre les promesses de vendetta au pénal et la modeste assignation au civil, la présidente du MEDEF ressemble à une fieffée vantarde.

http://www.humanite.fr/IMG/pdf/08-03-19.pdf



Partager cet article
Repost0

commentaires