Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 18:37

En entendant les propos de Bernard Laporte, notre secrétaire d’état chargé des sports, invité hier du journal de l’Equipe TV, je me disais qu’il n’était pas l’ami de Sarkozy pour rien.

Sarkozy avait annoncé qu’il serait le président du pouvoir d’achat, vous savez de quoi il en retourne à présent, vous n’en avez pas vu la couleur, sauf si vous faites partie des fortunés imposables à l’ISF. Eh bien pour Bernard Laporte, c’est copie conforme dans un autre registre.

Je cite ses propos par rapport à un ressenti sur son nouveau poste :

« Maintenant que je vais sur le terrain , on dit, le sport c’est une grand famille, encore faut-il pouvoir y aller dans cette grande famille, c’est un endroit où on peut trouver des valeurs, des vertus, des partages de la solidarité. On s’aperçoit qu’il y a beaucoup de gens qui ne peuvent pas y aller parce que les licences sont trop chères , des fois ça manque d’infrastructures…Il faut faire en sorte que tout le monde ait accès au sport »

Très bien comme propos, sauf que la réalité de son budget ne va pas aider à celà. Le budget 2008 du sport, récemment adopté à l’assemblée nationale, fait passer les exonérations de cotisations sociales des sportifs, bénéficiant de rémunération au titre de droit à l’image, de 15 millions à 32 millions d’euros. Cette somme versée par l’État à la Sécurité sociale compensera les allégements de charges sociales consenties aux sportifs au titre du droit à l’image. Cette mesure ne profitera qu’aux 1172 sportifs les plus connus. Ces sommes représentent  21% des crédits du ministère pour le sport de haut niveau et 175% de la totalité des crédits consacrés à la vie associative. Dans le même temps, les crédits alloués aux associations de jeunesse et d’éducation populaire sont en baisse significative (- 14%) !!!

Une fois de plus, nous sommes très loin des engagements de campagne de Sarkozy qui s’était engagé auprès des autorités sportives à faire passer le budget des sports à 3% du budget de la nation. Roselyne Bachelot confirme ces 3% affichés pendant la campagne, mais … sur la mandature.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires