Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

19 décembre 2017 2 19 /12 /décembre /2017 16:24

En même temps que le monarque Macron fêtait ses 40 ans au château de Chambord, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique publiait les déclarations de patrimoine des ministres. Pas moins de douze millionnaires dans l'équipe du 1er ministre Edouard Philippe, dont lui-même. En tête la ministre du travail avec une fortune estimée à plus de 7,5 millions d'euros dont les 1,3 millions de plus-value réalisés suite à l'annonce de 900 suppressions d'emplois chez Danone alors qu'elle était DRH.

 

Avec la suppression de l'ISF qu'ils viennent de faire voter par les députés macronistes avec le soutien de la droite, on imagine le bénéfice qu'ils vont empocher. Cette suppression de l'ISF, c'est un manque à gagner de 3,2 milliards pour l’État.

 

Mais leur cynisme ne s'arrête pas là. C'est ce même gouvernement qui parallèlement refuse tout coup de pouce au Smic, alors que les marges des entreprises atteignent des sommets et que 2017 battra le record de dividendes servis aux actionnaires. Sans même attendre de recueillir l’avis obligatoire des organisations syndicales, le gouvernement vient de décider d’augmenter du strict minimum le Smic au 1er janvier 2018, soit 1,24% ou concrètement quelques 50 centimes par jour.

 

Bel acte de mépris à la fois pour près de deux millions de salariés et pour les organisations syndicales qui, pour la première fois, sont mises devant le fait accompli. À quoi bon réunir la commission nationale de la négociation collective si la discussion est close avant de s’exprimer ? Comme le rappelle la CGT, « le Smic n’est pas un minimum de subsistance mais le premier niveau de rémunération d’un salarié sans qualification, pour un emploi en début de carrière. Il est le seuil de référence à partir duquel sont construites les échelles de salaire. Limiter sa réévaluation, c’est tirer toutes les grilles de salaires vers le bas ! »

Ce gouvernement agit bien pour les riches. Il fallait oser voter la baisse des aides au logement et le refus d'un « coup de pouce » au SMIC en même temps qu'était publié le riche patrimoine des ministres.

Partager cet article
Repost0

commentaires