Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 07:28

A l’issue d’une réunion intersyndicale le 24 octobre, les syndicats de salariés CGT, FO, Solidaires, et pour les lycéens et les étudiants UNEF, UNL, FIDL, ont appelé  à une nouvelle journée nationale d’action interprofessionnelle le 16 novembre contre « la politique libérale visant à accroître les inégalités au profit d'une minorité » menée par Emmanuel Macron.

Il s'agit entre autres :


- de nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances limitant les droits des salariés ;
- des risques qui pèsent sur les droits des salariés et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ou de formation professionnelle ;
- de mesures précarisant toujours un peu plus l’emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail ;
- de la remise en cause des droits à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur ;
- de la modération salariale et de l’augmentation de la CSG ;
- des atteintes au service public et à la protection sociale.

Les organisations signataires s’adressent solennellement au gouvernement afin qu’il prenne en considération les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités.

Compte tenu de la gravité de la situation, ces organisations décident de faire du 16 novembre 2017 une journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, par des grèves et manifestations.

 

Après la casse du code du travail, c'est à une attaque sans précédent contre le système de protection sociale que se livre actuellement le gouvernement Macron. Et ce sera ensuite la réforme de l'assurance chômage où l'objectif sera là encore de diminuer les droits des privés d'emploi. Puis ce sera le tour de la formation professionnelle et puis et puis …

A chacun de prendre conscience de ce qui est en train de se passer. Ce sont les luttes de nos aînés qui ont permis toutes les conquêtes sociales au cours de l'histoire. Macron poursuit aujourd'hui à vitesse grand V la destruction de ces droits commencée sous les gouvernements précédents.

Allons nous le laisser faire sans réagir ? Permettrons nous que l'histoire retienne que nous serons ceux qui auront laissé détruire ces conquêtes sociales de nos aînés sans réagir ?

Le 16 novembre, posez-vous bien cette question.

Partager cet article
Repost0

commentaires