Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 18:19

La campagne officielle qui démarre aujourd'hui, prévoit pour les 15 prochains jours l'égalité de traitement pour les 11 candidats à l’Élysée. La première règle est le respect scrupuleux de l'égalité des commentaires sous le contrôle du Conseil supérieur de l'audiovisuel, parmi d'autres règles telles que le même temps de parole pour tous dans les médias etc.

 

Le CSA entend par égalité des commentaires « Les éditoriaux et les commentaires politiques, les revues de presse, les débats réunissant des journalistes, des experts ou d’autres personnes, les analyses et les présentations de sondages d’opinion sont pris en compte dans le temps d’antenne lorsque, pour l’essentiel de leur durée, ils concernent un seul candidat et ne lui sont pas explicitement défavorables. »

 

Tout se joue sur le mot "explicitement".

 

Les auditeurs de France-Inter savent que le seul et unique chroniqueur et éditorialiste économique de la matinale se nomme Dominique Seux. Ce dernier est également directeur délégué de la rédaction d’un quotidien ouvertement libéral, Les Échos, propriété entre autres journaux, de LVMH dont le PDG est Bernard Arnault, le milliardaire le plus riche de France. Fut une époque où une fois par semaine (c'était déjà peu !), Dominique Seux avait un contradicteur des Économistes atterrés. Mais à présent, il peut tranquillement asséner ses options libérales sur une radio du service public sans contradicteur.

 

C'est déjà insupportable, mais ça l'est encore plus quand ce personnage intervient au premier jour de la campagne officielle dans une chronique à charge sur le programme de J-L Mélenchon. Et cela pendant 2' 22" sans réplique possible, puisque l’idéologue libéral est seul devant son micro ; ce serviteur du capitalisme a qualifié le programme de « projet lunaire » en travestissant même le programme pour justifier son analyse. C'est inacceptable !!!

 

Compte-tenu de l'orientation de cet économiste, comment une radio du service public peut-elle permettre à un chroniqueur avec tel parti-pris de poursuivre ses chroniques durant la campagne officielle ? Son temps d'intervention sera t-il décompté du temps de Macron, Fillon ou Le Pen, les chantres du libéralisme ? France-Inter va t-il accorder un droit de réponse à J-L Mélenchon ? Ou va t-il permettre à un économiste de la France insoumise de corriger les contre-vérités du chien de garde libéral Dominique Seux ?

 

France-Inter radio de service public ? Mon œil ! Non seulement les grands groupes financiers aux mains des milliardaires forment une galaxie géante qui règne sur l’information de ce pays (voir infographie), mais le pluralisme qui devrait prévaloir sur le service public est monopolisé par les-mêmes.

 

Le système est vraiment malade, il est nécessaire d'en changer. L'espoir est à portée de voix. Bientôt le pouvoir peut être redonné au Peuple avec la France Insoumise et son candidat J-L Mélenchon ! C'est ce que craignent les milliardaires et leurs serviteurs zélés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires