Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 22:59

« Il ne sert à rien de parler d'autorité quand on est pas soi-même irréprochable »

« Il n'y a qu'une seule chose qui m'empêcherait d'être candidat, c'est si mon honneur était atteint, si j'étais mis en examen »

 

Ces propos ont bien été prononcés par F Fillon. Irréprochable, il ne l'est pas. Il y a eu des mensonges, mensonges par omission, dissimulations, délits présumés, arrangements, enrichissement familial, et beaucoup d'argent derrière tout ça. Il vient d'être mis en examen mais est toujours candidat.

 

L'homme qui se faisait offrir des costumes pour un montant de 48500 euros depuis 2012 a présenté un programme sur mesure (comme ses costards) pour les plus riches. Suppression de l'impôt sur la fortune, abaissement de l'impôt sur les sociétés, fin de l'alignement de la fiscalité des revenus du travail et du capital, abaissement des cotisations sociales (40 milliards pour les entreprises et 10 milliards pour les salariés) pour quel devenir de l'assurance maladie, la transférer vers le privé lui dont la société de conseil avait pour client AXA. Et viennent s'ajouter dans son progarmme la fin des 35 heures sans compensation salariale, la retraite à 65 ans, la hausse de deux points de la TVA (l'impôt le plus injuste mais pour lui pas de problèmes, les pauvres peuvent moduler dans ce cas leur consommation). Et les services publics seraient mis à mal avec la suppression prévue par lui de 500 000 fonctionnaires et de 100 milliards de coupe dans les dépenses publiques.

 

Quel cynisme de la part de celui dont la famille, avec les salaires de son épouse à l’Assemblée nationale et à la Revue des Deux Mondes, et ceux de ses enfants au Sénat, a perçu un million d’euros (dont 900 000 euros d’argent public) pour des prestations qui restent en grande partie à établir. Au fil des jours, on découvre un candidat qui a construit un véritable système financier destiné à entretenir un train de vie jusqu’alors insoupçonné.

 

Il est temps d'en finir avec ce système corrompu, avec cette 5ème République complètement à bout. Comment ceux pour qui les fins de mois sont difficiles, comment les millions de personnes qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté, comment tous ceux qui gagnent honnêtement leur vie peuvent imaginer un Fillon à la tête de l’État ? Autant confier les clés de la Banque de France au plus grand braqueur.

 

Vivement la VIème République. Ce serait d'abord une loi de séparation de la République et de l'argent comme le dit J-L Mélenchon.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires