Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 09:31

Dès le soir de l'élection de Hamon à la primaire socialiste, les intentions de vote pour ce dernier sont étrangement passées de 9 à 15%, alors que celles en faveur de Jean-Luc Mélenchon passaient de 15% à 10%. Même si l'opinion peut être versatile, cela paraît quand même gros. Suffirait-il d'avoir des incantations socialement progressistes pour que Hamon gomme son label social-démocrate ? D'ailleurs aussitôt élu, il a rendu visite au 1er ministre Cazeneuve et au président de la république F Hollande. Parmi les porte-parole de son équipe de campagne figurent deux proches de F. Hollande et dans son équipe de campagne un sénateur proche de Valls, en finalité on retrouvera les sensibilités du PS.

 

Alors y aurait-il eu un réel changement de l'opinion ? Ce que ne disent pas les instituts, c'est que dès le soir de l’élection de Hamon à la primaire des socialistes, les intentions de vote en faveur de celui-ci ont été corrigées. Et contrairement à ce que tentent de faire croire les sondages « corrigés » des instituts traditionnels, le candidat de la France Insoumise n’a pas reculé dans les intentions de vote comme le souligne la société « Filteris Euromédiations (1)» .

 

Mais certainement que les instituts de sondage ont intérêt à satisfaire leurs commanditaires ou donneurs d'ordres qui préfèrent un Hamon au candidat de la France insoumise et de ses soutiens, et tentent par là-même d'influencer l'opinion en orientant vers un vote utile.

 

Voilà pourquoi les sondages "traditionnels" estiment que Jean-Luc Mélenchon stagne autour de 10 % d'estimations de vote au premier tour de la Présidentielle. Or, selon la société Filteris EuroMediations, l'analyse des perceptions et des valeurs qui sont associées à chacun des dix candidats déclarés aujourd'hui indique que Jean-Luc Mélenchon se situe bien plus haut : (18%).

 

(1) « Ce sont des millions de données exprimées qui sont récoltées et analysées par Filteris-Euromédiations grâce à une méthode axiologique qui a fait ses preuves depuis maintenant dix ans. Il s’agit d’une expertise scientifique développée à l’Université Laval de Québec, basée sur des calculs différents de ceux qu'utilisent habituellement les sondeurs. »

Ci-dessous :

1 - la mesure selon Filteris EuroMediations

2 - le résultat en données brutes Ifop et les données diffusées après correction.

 

Présidentielle 2017 - Quand les sondages veulent influencer l'opinion
Présidentielle 2017 - Quand les sondages veulent influencer l'opinion

Partager cet article

Repost 0

commentaires