Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 08:59

Quand le mardi 14 février, devant l'Assemblée nationale, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux parle de « tragique accident » à propos du viol dont a été victime le jeune Théo à Aulnay sous Bois, c'est inacceptable. Car même si l'entourage du ministre a dit ensuite que "c'est une maladresse qui ne reflète absolument pas sa pensée" et que le ministre lui-même a regretté un terme "inapproprié", la première réaction tend à démontrer qu'il y aurait plus d'indulgence avec les violences policières.

 

Il y a pourtant ce troublant passé du commissaire d'Aulnay sous Bois. Vient s'ajouter le témoignage d'un jeune, victime des mêmes policiers quelques jours plutôt. Comme le déclarait la sociologue Marie-Hélène Bacqué au journal L'Humanité, ce qui se passe à Aulnay n’est pas un épiphénomène et montre la permanence des tensions avec la police. Il y a eu les morts de Zyed et Bouna il y a une dizaine d'années, celle d'Adama Traoré l'été dernier dans un commissariat. Aujourd'hui, les quatre policiers accusés dans l'affaire Théo sont en liberté quand deux jeunes qui ont lancé des pierres sont eux emprisonnés. Il y a quand même un décalage dans la façon dont est rendue la justice.

 

En 2012, le candidat Hollande avait promis la mise en place d'un récépissé de contrôle d'identité pour lutter contre le contrôle au faciès. Autre promesse non tenue.

 

Les habitants des quartiers populaires sont des citoyens à part entière et doivent être considérés et traités comme tels.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires