Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 18:03

Hier soir, Valls était l'invité sur France 2 de « L’Émission politique ». Peu probable que les gens dégoûtés de la politique aient trouvé matière à réconciliation avec l'émission d'hier soir. Valls a fait une démonstration de ce qu'est la politique politicienne. Valls candidat à la primaire socialiste était en opposition avec Valls encore premier ministre il y a quelques semaines.

 

Après avoir utilisé six fois le 49-3 durant ses trois ans à Matignon pour faire passer les lois Macron et El Khomri, l'entendre dire qu’on lui a « imposé le 49-3 » est risible. Comme lui a rappelé le secrétaire de la CGT Philippe Martinez , invité surprise de l'émission, c’est bien qui lui a voulu le recours au 49.3 car il n’avait pas de majorité à l’Assemblée Nationale. Et aujourd'hui il veut en supprimer l'usage.

 

Il a contesté son libéralisme. Interrogé sur le fait de savoir pourquoi il avait pu défendre la suppression de l’impôt sur la fortune lorsqu’il était candidat à la primaire socialiste de 2011, pour désormais y être opposé, il déclare n’avoir « jamais été un libéral ». « La social-démocratie est en crise, aux Etats-Unis, en Italie, un peu partout en Europe, et donc en France, peut-être que cette gauche a trop cédé, à la puissance du marché, à des forces de l’argent, au libéralisme », a déclaré l’ancien Premier ministre.

 

Mais quelle gauche a trop cédé à la puissance du marché, aux forces de l'argent si ce n'est la gauche socialiste. Et qui dirigeait le gouvernement ? Et qu'avait déclaré Hollande par rapport à la finance ? Qui a permis le versement de milliards d‘euros aux grandes entreprises sans contrepartie, celles-ci versant même des dividendes aux actionnaires. Et le « travailler plus pour gagner plus » que Valls a emprunté à Sarkozy ? Qui s'est toujours refusé à donner un coup de pouce au SMIC ? Qui depuis cinq ans a gelé le point d'indice des fonctionnaires ? Etc.

 

C'est à croire que Valls n'a jamais été premier ministre.

 

C'est pourtant bien cette gauche socialiste qui était au pouvoir depuis cinq ans et qui aujourd'hui veut solliciter nos suffrages, en nous promettant comme Valls l'inverse de ce qu'ils ont appliqué.

Partager cet article

Repost 0

commentaires