Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 16:34

Au 1er janvier 2017, le SMIC va augmenter de 0,93% et passera de 9,67 euros à 9,76 euros de l'heure, soit un SMIC à 1480,27 euros brut pour un temps de travail équivalent à 35 heures par semaine. En net mensuel, ça fera autour de 1153 euros, une hausse de 11 euros mensuel par rapport à 2016. Ouaaaaaahhhhhh ! Les 1,7 millions de salariés payés au SMIC ne vont pas savoir quoi en faire ?

 

Bien entendu, le coup de pouce réclamé par les organisations syndicales n'a pas été obtenu. Le seul dont aura bénéficié le SMIC remonte à juillet 2012, juste après l'élection de Hollande, depuis rien. En refusant ce coup de pouce, la ministre du travail El Khomri a suivi les recommandations du groupe d’experts sur le SMIC. Cette instance consultative composée d'économistes, certainement pas rémunérés au smic, lui avait déconseillé d'aller « au-delà de la formule légale d'indexation » pour ne pas introduire « un risque de déstabilisation » dans un contexte économique « encore fragile ».

 

Cette fragilité économique est probablement la raison qui fait que la France est le troisième pays au monde qui a distribué le plus de dividendes aux actionnaires en 2016. Et que dire des exonérations de cotisations sociales et fiscales accordées aux entreprises, qui représentent plus de 220 milliards d'euros par an, sans aucune contrainte sur l'emploi, les investissements ou les salaires.

 

Parallèlement, rien de plus pour le SMIC pendant 5 ans, rien que le minimum légal. Voilà la réalité de la politique appliquée par le gouvernement socialiste. Et la remarque de El Khomri pour justifier ce refus du coup de pouce est pathétique : « un coup de pouce au SMIC n'est pas la meilleure solution pour améliorer le pouvoir d'achat de nos concitoyens ». Des coups de pied au cul qui se perdent. Enfin, l'occasion nous sera donnée avec les élections en 2017, à condition de faire le choix de la gauche radicale, celle de la France insoumise et de ses soutiens.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires