Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 16:55

Pas possible d'échapper aux images du meeting de Macron, reprises en boucle dans les journaux télévisés. Hystérique ! C'est le mot qui m'est venu en voyant les images.

 

Mais ce qui est le plus étrange, c'est que les mêmes qui diabolisent Jean-Luc Mélenchon en disant ou écrivant qu'il « éructe », « vomit », « gerbe », « aboie », ont ici relaté un Macron exalté, s'emportant, haussant le ton, dans une envolée très rauque, donnant de sa personne... pour reprendre quelques qualificatifs utilisés dans différents médias.

 

Pourquoi est-il mieux traité, certainement parce qu'il ne dérange pas le système et ne veut surtout pas le remettre en cause.

 

Il fait du Sarkozy en déclarant « je suis le candidat du travail (…) je veux que le travail paye mieux ! » Mais alors, que n'a t'il agit du temps où il était secrétaire adjoint de la présidence à l’Élysée et ensuite ministre de l'Économie et des Finances ? Et puis aux naïfs qui le croient lorsqu'il affirme que son but « n'est pas de rassembler la gauche ou la droite, mais de rassembler les Français », il se garde bien de préciser qu’il a reçu un important mais discret appui logistique, celui de l’un des clubs patronaux les plus influents, l’Institut Montaigne, créé en 2000 par Claude Bébéar, l’un des parrains du capitalisme français et figure tutélaire du groupe d’assurances Axa. C'est sans doute une raison de plus qui a fait que le patron des patrons, Pierre Gattaz, ait chaleureusement applaudi la création de son mouvement « En marche » , une initiative « rafraîchissante », selon Gattaz. Et l'adresse de l'association a pour domiciliation l’adresse du… domicile privé d'un directeur de l’un des mouvements patronaux les plus influents (source Mediapart).

 

On imagine mal qu'Emmanuel Macron, ancien associé gérant de la banque Rothschild, ministre du patronat - CICE, pacte de responsabilité, casse du Code du travail -, ne défende pas encore les intérêts de ceux dont il est le mandant.

 

_____________________________________________

 

Pour rire un peu, ce billet du site Le Grand Soir

Comment Macron a glissé sur une peau de banane

 

Au-delà du contenu des discours, l’art des orateurs (cf. De Gaulle, Mélenchon) tient, pour une part, dans leur capacité à se mettre physiquement en scène, sans que jamais le corps n’efface l’esprit.

Les gestes et le niveau sonore soulignent les mots, mais jamais les bras ou les cordes vocales ne remplacent une idée. Le ridicule naît de gesticulations et de hurlements sur une phrase au contenu plat. Car alors se dessine une dissonance littéraire, une dysharmonie, une inadéquation, un décalage par lesquels le pantin humain (l’automate) prend le dessus.

Le comique, a écrit Bergson, naît du placage de la mécanique sur du vivant. L’orateur vous entretient de choses graves, il ne peut réprimer un éternuement : la salle rit. Un passant marche en lisant son journal (c’est un pur esprit), il glisse sur une peau de banane et tombe (c’est une mécanique).

C’est ainsi que Macron a fait bidonner la France par des hurlements hystériques accentués par des gestes saccadés qui ont effacé ses paroles, lesquelles n’entreront pas dans l’histoire par leur profondeur politique ni par leur valeur littéraire : « Mais maintenant, votre responsabilité, c’est d’aller partout en France, pour le porter [le projet], et pour gagner ! Ce que je veux, c’est que vous, partout, vous alliez le faire gagner ! Parce que c’est notre projet ! Vive la république, et vive la France ! »

Oyez : les décibels déchirent les nuages tandis que l’idée et Macron s’étalent dans la poussière (les bras en croix).

Théophraste R. (Gardien du zoo des singes banquiers hurleurs).

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires