Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 09:42

«Les ministres sont des citoyens comme les autres.» Le 6 février 2012, celui qui n'était encore à l'époque que candidat socialiste à la présidentielle, assurait qu'il supprimerait, aussitôt élu, la Cour de justice de la République (CJR). En juin 2014, François Hollande réaffirmait sa promesse de campagne de mettre en oeuvre la réforme de cette institution, indiquant qu'elle pourrait voir le jour en 2015. Ne disait-il pas à propos de cette juridiction « C’est quand même une entrave à la justice, la CJR ! Compte tenu de la lenteur des procédures, etc.». Non seulement dans la lenteur des procédures, mais également dans les décisions rendues. Sur les 12 dossiers pour lesquels la Cour de justice de la République a été saisie depuis sa création, six ont fait l'objet d'une décision d'incompétence ou d'un non-lieu, trois ont abouti à une relaxe, et trois à de la prison avec sursis ou à une dispense de peine.

 

Promesse, promesse … En décembre 2016, cette nouvelle promesse non tenue de F Hollande aura permis à C. Lagarde de s'en tirer à bon compte. Elle était poursuivie pour « négligence » dans l’arbitrage du dossier Adidas. En 2007, alors qu’elle était ministre de l’Économie et des finances de Nicolas Sarkozy (ce dernier a refusé d’être entendu comme témoin sous prétexte d’immunité présidentielle), Christine Lagarde, donne son aval à la mise en place d’un arbitrage qui finit par accorder, un an plus tard, 403 millions d’euros à Bernard Tapie.

 

Le jugement rendu en ce début de semaine est le suivant : L'ancienne ministre de l'Économie, désormais directrice générale du FMI, a été déclarée « coupable de négligence » par la Cour de justice de la République. Elle est en revanche dispensée de peine et cette condamnation ne sera pas inscrite dans son casier judiciaire.

 

La patronne du FMI a affirmé n’avoir pas engagé de recours concernant l’arbitrage Tapie au motif de « clore quinze ans de contentieux ». Dans l'affaire des mineurs de fond du Pas-de-Calais licenciés en 1948 pour faits de grève et qui avaient demandé réparation, plus de soixante ans après les faits, la cour d’appel de Versailles leur avait donné raison et chacun des 17 mineurs encore vivants ou leurs ayants droit avaient obtenu 30 000 euros d’indemnités. C’était sans compter sur le réflexe de classe de Christine Lagarde, qui là s'était empressée de faire un recours en se pourvoyant en cassation pour le compte de l’État. Ces mineurs de fond qui avaient vu leurs vies brisées ne méritaient pas réparation à ses yeux, contrairement à l'homme d'affaires (dans tous les sens du terme) Tapie !

 

« Selon que vous serez puissant ou misérable

Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. » 

 

HONTEUX !

 

Si certains doutent encore de cette justice de classe, je vous renvoie à cet article de José Fort dans L'Humanité du 15 août 2016.

Partager cet article

Repost 0

commentaires