Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 01:31

Il y a quelques jours, je suis allé voir le dernier film de Ken Loach « Moi, Daniel Blake ». Ce film qui a obtenu la palme d'Or au dernier festival de Cannes tient plus du documentaire que de la fiction. On en ressort avec la boule au ventre en pensant au nombre de Daniel Blake que cette société capitaliste tue.

 

Le cinéaste de 80 ans porte la classe ouvrière à l'écran pour en faire une héroïne. Ken Loach raconte l'histoire d'un ouvrier, Daniel Blake, menuisier expérimenté qui fait face à une injustice. Ses problèmes cardiaques ont conduit son médecin à lui interdire de travailler alors qu'il a perdu sa pension d'invalidité. Lors de ses démarches pour recouvrer ses droits, il rencontre Katie, mère célibataire de deux enfants, elle aussi mise hors système après un retard succinct à un entretien. Ces deux écorchés de la vie s'entraident, sans assurance de pouvoir maintenir totalement la tête hors de l'eau.

 

Comme le dit Ken Loach dans une interview à L'Humanité, le système se sert de la santé des citoyens pour faire baisser les statistiques. Si les gens malades font appel de leur radiation des listes de chômage, ils gagnent. Mais beaucoup sont démoralisés ou se sentent trop faibles pour faire appel. Les tentatives de suicide augmentent. Mais le gouvernement gagne puisque ces gens perdent leurs allocations. Le problème est idéologique. Ils veulent faire croire aux pauvres qu'ils sont des incapables et feignent d'ignorer que près de 2 millions de personnes sont sans emploi. « Si vous n'avez pas de travail, c'est parce que votre CV n'est pas bon, parce que vous êtes arrivé en retard à un rendez vous, parce que vous ne maîtrisez pas la technologie ou parce que vous n'avez pas postulé pour tel travail. Quelle que soit la raison, vous avez échoué par votre propre faute. »

 

Cela se passe en Grande-Bretagne, mais la situation dans notre pays n'a rien à envier. Tout est bon pour faire baisser les chiffres du chômage. Ce film est un fort témoignage. A VOIR ABSOLUMENT.

 

Peut-être serons-nous plus nombreux ensuite à nous dire qu'on ne peut rester spectateur de ces situations et qu'on doit faire quelque chose pour changer cette société.

 

Rappelez-vous les propos du milliardaire américain Warren Buffet qui il y a quelques années déclarait « Il y a une guerre des classes, c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre et qui est en train de la gagner ».

Partager cet article
Repost0

commentaires