Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 08:54

Ce jour-là, cette employée au magasin Auchan City à Tourcoing est en charge des caisses minute. « Une dame est passée en caisse et m’a demandé de soustraire deux paquets de pâtes sur les quatre de ses achats, ce que j’ai fait de mon pupitre », explique la salariée. « À mon insu, alors que je surveillais les opérations depuis mon écran et les six caisses du poste, elle a rajouté un article qui n’a pas été scanné. » Si cela a échappé à la caissière, cela n'a pas échappé par contre au service de sécurité du magasin qui a stoppé la cliente, lui demandant de s’expliquer et de régler la somme due : 0,85 €. L'employée a terminé son service normalement.

 

Mais le lundi suivant, quand elle s'est présentée à son poste « un agent de sécurité m’a directement conduite auprès du chef de service. Celui-ci m’a remis un courrier me stipulant une mise à pied conservatoire de onze jours. » Elle est alors convoquée à un entretien préalable au licenciement le 22 juillet. Convocation à laquelle elle ne répond pas : « J’étais bouleversée et mon médecin m’a mise en arrêt maladie », justifie celle qui apprend, le 28 juillet par courrier, son licenciement pour faute grave.


 

Près de deux semaines après les faits, c’est à l’Union locale CGT de Tourcoing que cette employée adhérente de la CGT prend la parole. Employée à temps partiel, cette maman de trois enfants accuse le coup et veut dénoncer ce qu’elle vit comme une injustice. « Elle a le sentiment d’avoir été licenciée pour 0,85 € », résume le délégué syndical du personnel. « S’il fallait dépanner le dimanche, j’y allais. Et je n’ai jamais posé un arrêt en cinq ans et demi », plaide cette femme de 41 ans.


 

« Une des plus grandes fortunes de ce pays, maître incontesté du patronat local, vient de plonger une famille très modeste dans une précarité encore plus grande  », commente la CGT qui sera à ses côtés pour contester ce licenciement infâme et pour exiger sa réintégration.


 

"L'erreur est humaine" est une maxime inconnue chez Auchan. Vous imaginez, 0,85€, ça fout les comptes en l'air. Le groupe Auchan reçoit chaque année une cinquantaine de millions d'euros d'aides publiques dans le cadre du CICE. Mais cette aide doit être insuffisante et ils ont du mal à joindre les deux bouts. Elle ne permet pas aux Mulliez ( propriétaires d'Auchan, Decathlon, Leroy-Merlin, Kiabi, Boulanger ou encore Norauto ) de payer leurs impôts normalement. Des perquisitions ont eu lieu en mai dans différentes propriétés du groupe Mulliez en France, en Belgique et au Luxembourg dans le cadre d'une information judiciaire pour soupçons de fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale.


 

Ils sont plus vigilants quant au comportement de leurs caissières. Ça fait penser au film "La Loi du marché" réalisé par Stéphane Brizé avec Vincent Lindon. Ce n'était pas qu'un film !

Partager cet article

Repost 0

commentaires