Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 07:50

Fans de football, sans vouloir jouer les rabat-joie, j'espère que vous avez conscience que ce que l'on vous présente comme une grande fête est avant tout la fête du fric. Et c'est pour cela que plus approchait la date de démarrage de cet Euro 2016, plus les médias et les politiques au service du système capitaliste blâmaient les grévistes, manifestants et syndicats en lutte contre la Loi travail. Pas question quand même que soit gâchée la fête qui doit remplir les poches de l'UEFA et de ses sponsors.

 

Il est prévu que l'organisateur de l'événement, l'UEFA, réalise environ deux milliards de recettes dont un milliard d'euros de bénéfices sur l'ensemble de la compétition. Il faut dire que les pouvoirs publics soignent cet organisme aux petits oignons. L’UEFA bénéficie en effet d’une exonération fiscale quasi totale, hormis la TVA, et ne s’acquittera d’aucune taxe ni impôt sur ses activités dans l’Hexagone. Il en est de même pour les entreprises partenaires de l'UEFA. Cette mesure a été décidée par le gouvernement actuel, mais résulte d’une promesse de 2010, lors du dépôt de candidature. Comme la plupart des frais de sécurité, mais aussi la rénovation des stades, sont aussi à la charge de l’État ou des collectivités, c'est tout bénéfice pour l'organisme européen du ballon rond.

 

Mais c'est bien connu que dans le système capitaliste, il faut toujours plus de gains. C'est ainsi que les commerces situés autour des stades devront payer une redevance de 600 euros par jour pour pouvoir ouvrir les jours de match. Hors de question, également, de vendre des produits de marques venant concurrencer les sponsors officiels. Ben oui, la libre concurrence défendue par le système a quand même ses limites. Les collectivités qui voudront installer un écran géant en ville ou qui utilisent la marque Euro 2016 devront passer à la caisse. Par contre, pour les frais de nettoyage ou la gestion de la circulation, conséquences des rencontres de l'Euro 2016, ça c'est pour leur pomme. L'UEFA ne veut voir que les gains.

 

Juste un petit rappel, l'UEFA est une association à but non lucratif.

 

Et si vous vous offrez un maillot officiel, n'oubliez pas que derrière il y a de la main d’œuvre exploitée à outrance, toujours pour plus de profits au service du système capitaliste.

 

On comprend pourquoi Hollande, Valls et consorts ne voulaient pas que cette fête de l'Euro 2016 soit gâchée par des grévistes et manifestants contre la Loi travail. Elle a été rédigée pour être au service du sytème capitaliste.

 

Bons matchs !!!

 

Euro 2016, le règne du sytème capitaliste

Partager cet article

Repost 0

commentaires