Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 23:30

Depuis plusieurs jours, c'est haro sur la CGT dans la plupart des médias à propos de la lutte menée contre la Loi travail. Ce  mardi soir le journal de 19h de France Inter titrait « Le bras de fer continue entre le gouvernement et la CGT à propos de la loi travail » ; sur France 2 on a eu droit en titre principal du 20 heures à « Le conflit se durcit entre la CGT et le gouvernement » après avoir entendu la veille Nathalie Saint-Cricq aux côtés de Pujadas vomir littéralement sur la CGT et ses dirigeants en dénonçant « une radicalisation tous azimuts » ajoutant « la CGT a décidé de tout faire sauter ».

 

Ces idéologues de service relaient les propos du 1er ministre qui s'en prend à la CGT, l'accusant entre autres de prendre en otage les français ou bien de F Hollande dénonçant un blocage décidé par une minorité. Ils sont plutôt mal placés pour parler de minorité, alors que, ne disposant pas d'une majorité dans ses propres rangs pour faire voter la Loi travail, ils utilisent le 49-3.

 

Mais pourquoi cette stigmatisation de la CGT alors que le mouvement contre la loi travail est un mouvement intersyndical qui regroupe outre la CGT, FO, la FSU, Sud, Solidaires concernant les syndicats de salariés. Et concernant la grève dans les raffineries, celle-ci « se vote à la majorité des salariés avec des scores sans appel » et est également un mouvement intersyndical. Ce mouvement contre la Loi travail fait tâche d'huile puisque d'autres corporations rejoignent la lutte (cheminots, RATP, syndicats de l'aviation civile).

 

En refusant d'écouter le mouvement de contestation sur la Loi travail (70% de la population est contre cette loi), en essayant d'opposer la CGT aux citoyens et d'opposer la CGT aux salariés, ce gouvernement montre une fois de plus son vrai visage. Comme l'a dit après sa palme d'or le cinéaste Ken Loach, « les sociaux-démocrates n’ont jamais été de gauche ! Pour les sociaux-démocrates, la première priorité est que le patron fasse des profits. Ils estiment qu’être de gauche, c’est se mettre au service des entreprises pour qu’ils fassent des profits. »

 

On se souvient du discours de Hollande sur la finance au Bourget, discours qu'il a oublié une fois au pouvoir. Il est d'autres propos tenus début avril 2012 alors qu'il était candidat qu'il est bon de lui rappeler ainsi qu'à son gouvernement. « Quand un président de la République attaque des syndicats qui sont représentatifs, il n’attaque pas tel ou tel dirigeant, tel ou tel permanent, il attaque l’ensemble du monde salarié », lance le candidat PS, qui regrette que les représentants syndicaux soient « méprisés, montrés du doigt ... Je souhaite qu’à partir du mois de mai, il y ait un Président qui réconcilie, qui apaise, qui rassemble »

 

Eh bien dans ce domaine également, le quinquennat de Hollande est un échec.

Partager cet article

Repost 0

commentaires