Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 22:23

Dans le courrier des lecteurs du Télérama n° 3463 du 25 mai, la mère de Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte, fait part du choc qu'elle a eu en parcourant dans le Télérama précédent l'article « Seuls au monde » relatif aux lanceurs d'alerte.

 

Pour rappel, Stéphanie Gibaud était directrice marketing de la société de services financiers UBS France. Avec documents à l'appui mettant au jour un système d'évasion fiscale massif organisé par la banque, elle a dénoncé les pratiques illégales de son employeur UBS et porté plainte contre lui. Elle a permis à l'état de retrouver 12 milliards d'euros que la banque avait caché au fisc.

 

Sa fille licenciée par la banque vivant à présent dans une situation de précarité avec les minima sociaux, sa mère indique avoir écrit au président de la République après sa récente déclaration sur la protection des lanceurs d'alerte qui doivent être protégés. Le président lui a répondu qu'il a pris bonne note et demande à M. Sapin de recevoir sa fille, sans résultat pour l'instant. Elle dit qu'elle n'en peut plus des promesses, qu'elle est désespérée.

 

On la comprend et on ne peut qu'être solidaire. Dans le Cash investigation diffusé le 5 avril sur France 2, le ministre Michel Sapin déclarait qu'il "ne peut s'engager à rien" et "ne peut rien promettre". La loi anti-corruption "Sapin II" actuellement en préparation, devrait donner à l'avenir un statut protecteur aux lanceurs d'alerte.

 

Attendre, toujours attendre, mais que deviennent ces lanceurs d'alerte en attendant ? On ne peut manquer de rapprocher cette situation des propos tenus par F. Hollande lors de sa campagne électorale.

 

Il y avait eu le discours du Bourget en janvier 2012 avec son ennemi la finance. Aujourd'hui on peut parler de foutage de gueule. Mais il y a eu aussi ces petites phrases :

 

« Nous demanderons à l'Europe de lutter contre la spéculation, de lutter contre la finance! » Le 19 avril 2012

 

« Qu'est ce qu'on préfère? Protéger les plus riches ou protéger nos enfants? Moi, j'ai fait le choix de protéger nos enfants! » Le 24 avril 2012

 

« La colère est là par rapport à une mondialisation sans règles, par rapport à la finance qui veut nous dominer. » Le 24 avril 2012

 

« Je veux en terminer avec l'arrogance, avec les privilèges, avec la brutalité, avec les injustices! » Le 29 avril 2012.

 

Je dirai qu'on partage la colère de la famille Gibaud et que nous sommes nombreux à être en colère également contre ce gouvernement qui fait le contraire des engagements de campagne. D'ailleurs c'est toujours le même qui déclarait le 24 avril 2012 à Hirson devant des salariés en lutte « La colère est là par rapport à une mondialisation sans règles, par rapport à la finance qui veut nous dominer … La colère est là par rapport à des promesses qui n'ont pas été tenues. »

 

A propos de promesses non tenues, Hollande et les siens en connaissent un rayon et nous avons mille raisons d'être en colère.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires