Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 16:10

Face à la crainte de ne pas recueillir de majorité pour faire voter la Loi Travail, le 1er ministre annonçait l'utilisation par le gouvernement de l'article 49-3 alors que le débat à l'Assemblée nationale sur le texte était juste commencé. Les députés communistes ont alors annoncé leur intention d'y faire obstacle en déposant une motion de censure avec tous ceux qui à gauche refusait cet oukase.

 

Il fallait donc 58 signataires, seuil requis pour déposer une motion de censure. Pour cela il était indispensable que des socialistes opposés à ce passage en force de la loi viennent rejoindre les parlementaires du Front de Gauche et des écologistes. Chacun sait que cela a échoué à 2 voix près. Ci-dessous la liste des signataires de cette motion.

Frondeurs, pas vraiment, ils préfèrent leur investiture plutôt que le rejet de la Loi Travail

Une fois de plus, les frondeurs n'auront pas répondu suffisamment nombreux pour que cette motion soit déposée. Comme c'est étrange ! Déjà en avril 2014 les 80 députés du PS réclamant « un nouveau contrat de majorité » avaient fait faux bond. Rebelote en septembre 2014 où ils accordaient leur confiance au gouvernement Valls 2. Et face au coup du 49-3 pour le passage en force de la Loi Macron, les députés frondeurs n'avaient pas répondu à l'appel des députés communistes Front de gauche qui n'avaient pas pu déposer une motion de censure.

 

Retenez moi ou je fais un malheur semblent dire par moment les " frondeurs " qui sont appelés parfois sur les réseaux sociaux les " miauleurs ". A juste titre quand on voit comment ça se termine à chaque fois.

 

Faute de motion de censure de gauche pour bloquer le texte de loi, les dix députés Front de gauche ont voté la motion de censure du gouvernement déposée par la droite. Pas sur le contenu du texte de cette motion, mais comme l'a précisé André Chassaigne, parce que « notre censure vise au rejet du projet de loi et à mettre un terme au fourvoiement d’un gouvernement dans les méandres du libéralisme économique prôné par la droite. La motion de censure que nous aurions souhaité déposer avec 46 de nos collègues progressistes visait au rejet de ce texte. » Dans la liste ci-dessus, avec un point rouge ceux qui ont voté la censure. Certains disent qu'il était impossible de la voter parce qu'elle était présentée par la droite. Cela aurait abouti cependant à bloquer le texte de loi, ce qui est bien l'objectif des luttes en cours. Lors des régionales, le PS s'est retirée dans deux régions et a bien appelé à voter pour la droite...

 

Même si la motion n'a pas recueilli le nombre de voix pour faire chuter le gouvernement Valls, la lutte n'est pas terminée. Quant aux " miauleurs " qui à chaque fois semblent dire, « retenez moi ou je fais un malheur », il suffit que la direction du PS les menace de ne pas leur donner l'investiture aux prochaines élections pour que ça les calme.

 

Même si vous avez l'investiture de votre parti de plus en plus à droite, c'est plus probablement l'investiture du Peuple que vous risquez de ne plus avoir. Alors, un peu de courage !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires