Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 08:50

On se souvient qu'au début du quinquennat, au nom de la compétitivité, le gouvernement promettait aux entreprises un allégement du coût du travail d'une quarantaine de milliards d'euros. Tout cela devait favoriser l'emploi puisque les charges trop élevées des entreprises nuisaient parait-il à leur compétitivité. Gattaz s'affichait alors avec un pin's promettant la création d'1 million d'emplois. Nous voilà en 2016, les milliards ont bien été accordés, et le chômage n'a cessé de croître.

 

Les charges étaient trop élevées freinant les embauches, ils ont eu l'argent mais rien n'a changé. Maintenant ce sont les contraintes du droit du travail qui sont le frein à l'emploi. Monsieur Gattaz, vous regrettez le temps de l'esclavage ? Ce sera votre prochaine demande ?

 

Toujours est-il qu'un gouvernement PS, ne dites pas de gauche car il a plus avoir avec la droite, est en train de donner satisfaction au Medef, nombreux étant ceux qui se demandent si ce n'est pas Gattaz qui a rédigé le texte présenté par la ministre du travail El Khomry.

 

Les salariés pourront être amenés à travailler jusqu'à 60h/semaine. Il y aura une baisse de la majoration des heures supplémentaires. Les licenciements économiques vont être facilités. En cas de licenciement, les indemnités seront plafonnées. En terme de droit applicable, les accords d'entreprise l'emporteront sur le droit du travail. Etc.

 

S’il y a un droit du travail, c’est justement pour qu’il s’impose à tous. Quand dans ses engagements de campagne Hollande avait écrit « Je veux faire prévaloir la justice au travail », il avait oublié de préciser qu'il parlait d'une justice de classe favorable aux patrons.

 

Par rapport à cette attaque en règle contre le Code du travail, le même Hollande, député et secrétaire du PS déclarait en 2006, alors que le gouvernement de Dominique de Villepin voulait mettre en place le CPE (contrat première embauche), «Vous avez fait du Code du travail le bouc émissaire de votre incapacité à créer de l’emploi et fait de son démantèlement l’objet-même de votre politique» .

 

Comme le souligne Dany Lang, Maître de conférences en économie à l'Université Paris 13, membre des Économistes atterrés, « Comment voulez-vous faire baisser le chômage en augmentant la durée du travail de tous les gens qui ont déjà un emploi ? Il y a vraiment un problème ». Quant à faciliter les licenciements pour ne pas craindre d'embaucher, c'est se moquer du monde. La progression de la courbe du chômage grimpe sans cesse, signe que les licenciements sont  plus importants que les embauches.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires