Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 00:10

J'ai eu maintes fois l'occasion sur mon blog de dénoncer les fonds publics versés sans contrepartie aux entreprises par le biais du CICE. La dernière fois, c'était dans un article d'août au sujet des 211 millions perçus par les banques.

 

Cette fois, c'est un article paru dans la presse quotidienne régionale qui m'amène à réagir. On y apprend que « Les Ateliers du Bocage », entreprise d'insertion créée par la Communauté Emmaüs et qui emploie actuellement près de 200 personnes, dont une quarantaine en insertion et une quinzaine en entreprise adaptée, allaient être touchés par des suppressions d'emplois. Les Ateliers du Bocage sont aujourd'hui spécialisés dans le recyclage et le réemploi de matériel informatique et de téléphones mobiles. Une équipe composée aujourd'hui de 80 personnes réalisait depuis une dizaine d'années de la sous-traitance technique sur des smartphones et téléphones portables : tests, désimlockage, suppression de données. Le directeur de la société coopérative d'intérêt collectif vient d'apprendre que le contrat liant la société avec les groupes Orange et Bouygues Telecom prendrait fin au début de l'année 2016.

 

Pourquoi ? Parce que les deux multinationales de la téléphonie mobile ont choisi de délocaliser cette sous-traitance en Roumanie ! Résultat, c'est une soixantaine d'emplois qui vont être supprimés dans cette entreprise d'insertion.

 

Et pourtant, que ce soit Orange ou Bouygues Télécom, ces entreprises perçoivent le CICE, ce fameux Crédit Impôt Compétitivité Emploi destiné à alléger le coût du travail. Bouygues a perçu environ 87 millions d'euros par an (source : Les Echos du 23 janvier 2013). Concernant Orange, le montant pour 2013 était de 79 millions d'euros et l'estimation pour 2014 de 118 millions d'euros (source : JDN).

 

Non seulement l'Etat verse de l'argent public à ces entreprises qui suppriment des emplois dans leurs propres effectifs, mais pour gagner encore plus, elles n'ont aucun scrupule à retirer une activité qui contribuait à la réinsertion de salariés en France, pour la délocaliser en Roumanie dans le but de payer encore moins cher de main-d'oeuvre pour faire gagner toujours plus d'argent au bénéfice des actionnaires.

 

Les députés Front de Gauche avaient voté contre le CICE contenu dans la loi de finances rectificative pour 2012. S'ils avaient été plus nombreux pour peser à gauche... On en voit les conséquences à présent.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires