Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 18:21

Le Premier ministre, Manuel Valls, a lancé un appel lundi soir à Ryad à ses « amis » saoudiens à investir en France. « Venez en France, venez investir, c'est le moment plus que jamais », a déclaré Manuel Valls devant le 2e Forum économique franco-saoudien. Il a rappelé que la France était le troisième investisseur dans le royaume saoudien et qu'il existait des possibilités de développement des activités des entreprises saoudiennes en France.

 

Et dans un pays féodal où les droits de l'Homme sont quotidiennement bafoués, il a tenu à s'excuser de ce qui s'est passé à Air France. « Les images ont fait le tour du monde (...) alimentant très vite une vieille idée, un vieux cliché qui voudrait que la France soit bloquée, entravée et parfois incapable de se réformer » a déploré Manuel Valls. « Ces événements n'ont rien à voir avec ce qu'est la France qui se réforme. Oui, la France se réforme », a enchaîné le Premier ministre en présentant les différentes initiatives de son gouvernement en matière de baisse de fiscalité des entreprises ou de réformes du marché du travail.

 

Après avoir traité des salariés d'Air France luttant pour défendre les emplois de voyous, il s'excuse de ce qui s'est passé en France en Arabie Saoudite !!! Comment Valls peut-il s'excuser de ce qui s'est passé chez Air France en Arabie Saoudite ???

 

Il est vrai qu'il a apporté son soutien aux dirigeants d'Air France dont le PDG Alexandre de Juniac avait en mars livré une approche surprenante du droit social. Sur le travail des enfants il déclarait : « C'est quoi l'âge d'un enfant, de nos jours ? Est-ce que c'est 16, 18 ou 20 ans ? On pense à donner le droit de vote à des enfants qui ont 16 ans ? Est-ce que ce sont des enfants, je ne sais plus... Est-ce qu'il faut les faire travailler, pas travailler ? Pas sûr. » Sur le temps de travail : « La durée du temps de travail, qui, paraît-il, est un acquis social, qu’est-ce cela veut dire pour un ingénieur qui a une tablette et un smartphone et qui travaille chez lui ?", explique le PDG. Avant de s'interroger : "Est-ce que cela a un sens de fixer l’âge de la retraite ? » Et le même de poursuivre : « La rude concurrence des compagnies du Golfe impose de "mettre des limites aux acquis sociaux". Suite à la grève des pilotes de ligne quelques mois plutôt, Alexandre de Juniac livre cette anecdote. « Comme le disait mon homologue de Qatar Airways, hier, à propos de la grève, Monsieur de Juniac, chez nous, ce ne serait pas possible, on les aurait tous envoyés en prison'."

 

Voilà le PDG que soutient Valls, celui qui veur mettre des limites aux acquis sociaux, et ce sont les salariés qu'il traite de voyous. Et bien entendu, pas un mot sur les 134 exécutions depuis le début de l'année en Arabie Saoudite. La vente de quelques rafales et autres contrats juteux vaut plus pour Valls et son gouvernement que les acquis sociaux.

Photo Kenzo Tribouillard/AFP

Photo Kenzo Tribouillard/AFP

Partager cet article

Repost 0

commentaires