Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 00:48

A partir d'aujourd'hui, l’ambassadeur de l’Arabie saoudite à Genève, Faisal Trad, a été choisi pour présider le panel du Conseil des droits de l’Homme de l'ONU.

 

Ce n'est pas cela qui va crédibiliser davantage l'ONU.

 

Le but principal du panel du Conseil des droits de l’Homme est de nommer les cinq hauts fonctionnaires qui édictent les standards internationaux, de choisir les personnes qui vont occuper plus de 77 postes relatifs à la défense des droits de l’homme dans différentes régions du monde et d’informer sur les violations perpétrées en matière de droits de l’Homme.

 

Il fallait oser mettre à la tête de la plus importante organisation de défense des droits de l’homme dans le monde, l’ambassadeur du pays le plus critiqué pour le statut qu’il reconnaît aux femmes, aux minorités et aux dissidents et la barbarie des exécutions qui n'ont rien à envier à Daesch. Il faut savoir aussi que violer et assassiner sa fille n'est pas un crime dans la monarchie d’Arabie saoudite.

 

 

Entre janvier et mai 2015, le régime avait déjà exécuté 79 personnes, soit presque autant que l'année 2014 en entier. Il y a eu en 2012 l’arrestation de l’écrivain et bloggeur Raif Badawi dont les déclarations ont provoqué son arrestation et sa condamnation à recevoir 1 000 coups de fouet pour avoir «insulté l’islam». Sa femme tente toujours d’obtenir sa libération mais en vain. Il y a le cas de ce jeune chiite, emprisonné en 2012 à l'âge de 17 ans, neveu d'un haut dignitaire opposé au régime, condamné à mort le 27 mai 2014 et qui devrait être exécuté jeudi puisqu'il vient d'épuiser ses voies de recours. Selon l'International Business Times, Il est aujourd'hui sur le point d'être «décapité puis son corps attaché à une croix et laissé [jusqu'à] pourrissement».

 

L'ambassadeur va t-il commencer par informer sur les violations perpétrées en matière de droits de l’Homme dans son propre pays ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires