Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 06:48

Débordante. La Fête de l’Humanité a fait le plein, et pas seulement d’eau, sous des averses persistantes.

 

Une foule, plus nombreuse encore que lors des précédentes éditions, a envahi la pelouse de la grande scène, s’est pressée à l’agora pour écouter Yanis Varoufakis, a apporté sa solidarité aux migrants et au peuple grec, a débattu des enjeux climatiques ou du Code du travail, s’est interrogée sur les moyens de battre les politiques d’austérité en Europe en construisant une alternative à gauche. Ce peuple-là a du ressort et ressemble à celui qui, aujourd’hui, a repris le chemin des usines, des universités, des hôpitaux ou des grandes cités populaires. Notre sondage Ifop, publié vendredi, montre l’attachement massif du peuple de gauche à ses vraies valeurs, celles que s’attache à dévaluer le pouvoir. Dommage qu’un certain journalisme de caserne n’en ait pas tâté le pouls plutôt que de polycopier des lieux communs et de se polariser sur des à-côtés politiciens. Les mêmes qui n’attendaient pas Syriza, qui tombent de l’armoire avec l’arrivée de Jeremy Corbyn (qui enterre le blairisme dans le sol britannique) ou n’en reviennent pas des mobilisations espagnoles, ferment les yeux sur les colères et les espérances de notre pays. Ils sont, écrivait le poète René Char, de « ceux qui attendent que l’écueil les soulève, que le but les franchisse, pour se définir ».

 

« Hommes, soyez humains », intimait Jean-Jacques Rousseau. Le peuple de la Fête sait l’être, tout en appétit de rencontres, de plaisirs, d’échanges, de partage, de culture. La Courneuve n’est pas une cité idéale promise au destin des éphémères. Elle exprime, trois jours durant, ce qui court, parfois en souterrain, de meilleur parmi nous. Ensemble, demandons et construisons la suite.

 

Editorial Patrick Apel Muller dans l'Humanité

Fête de l'Humanité : Échanges et partage
Partager cet article
Repost0

commentaires