Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 15:43

Dans une plaquette distribuée dans les boîtes à lettres à l'occasion des élections municipales de mars 2014, le candidat Baloge listait, explications à l'appui, 20 priorités titrées « MES ENGAGEMENTS POUR NIORT ».

 

Parmi ceux-ci, on y trouve « La gratuité des bus pour tous ». Voir encadré ci-dessous.

Transports gratuits à cause de la pollution … mais pas à Niort. Où sont passés les engagements du candidat Baloge ?

Cette mesure n'est pas encore entrée en vigueur. On aurait pu s'attendre à la voir appliquée à l'occasion des pics de pollution aux particules fines qui touchent Niort. C'est ce qui s'applique dans certaines villes à l'occasion de cet épisode de pollution exceptionnel.

 

Mais pour Niort, la gratuité n'est que dans les conseils. Dans une information datée du 23 mars sur le site d'information de la Ville de Niort, on peut lire « On enregistre actuellement sur Niort et sa région une forte concentration de particules fines en suspension PM10 due à des conditions météorologiques stables. » Et parmi les conseils, « Chacun peut agir pour contribuer à limiter cette pollution : éviter d'utiliser son véhicule personnel ou, du moins, réduire sa vitesse, pratiquer le covoiturage, et privilégier les transports en commun, le vélo, la marche à pied. ».

 

« Les promesses n'engagent que ceux qui y croient ». C'est peut-être ce que va bientôt nous expliquer Jérôme Baloge ? En tant que président de la communauté d'agglomération, il avait pourtant fait appliquer la gratuité des transports en commun les trois samedis précédant Noël, alors pourquoi ne pas l'appliquer dans le moment présent ? La santé du commerce vaut-elle plus que la santé des citoyens ? Il écrivait dans la même plaquette vouloir faire prévaloir l'intérêt général. L'occasion était pourtant belle de le démontrer dans le cas présent.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires