Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 13:51
Un "amendement Charb" pour défendre le pluralisme de la presse écrite

Source de ces infos lors des voeux 2015 du PCF de Pierre Laurent et sur le site de l'Humanité

 

Ces dernières années, Charb a essayé de trouver, tous azimuts, les moyens de faire vivre, ou survivre, Charlie Hebdo. Sur la dernière Fête de l’Humanité, en septembre 2014, il avait demandé à Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, de l’aider dans sa démarche. Les deux hommes se connaissaient de longue date : Charb dessinait pour l’Humanité et l’Humanité Dimanche depuis fort longtemps, et Pierre Laurent a été directeur de la rédaction du quotidien jusqu’en 2009.

 

Un texte avait déjà été proposé, sous forme d’amendement au Code général des impôts, dans le cadre de la loi de finances 2015, mais rejeté, sous le prétexte qu’il existe d’autres dispositifs d’aide à la presse pour que vive le pluralisme.

 

Après l’échec de cette première tentative, Pierre Laurent aurait dû revoir Charb courant janvier. Après le carnage de la semaine dernière à Charlie Hebdo, Pierre Laurent a rencontré le dessinateur Luz qui lui aurait demandé de tenter de passer à nouveau cet amendement, renommé pour le coup « amendement Charb ». Ce texte est en réalité un petit aménagement de la loi existante. Il permet d’exonérer en partie les dons réalisés au terme de souscriptions, « à travers un fonds de dotation dont la gestion est désintéressée », aux entreprises de presse de moins de cinquante personnes « dûment inscrites, auprès de la Commission paritaire des publications d’information générale et politique. Il existe déjà une réduction d’impôts, de l’ordre de 66 %, pour les dons effectués auprès des journaux. En abaissant le seuil du nombre de salariés, l’amendement permettait et permettra peut-être à de plus petites structures, comme Charlie Hebdo, d’en bénéficier. Pour l’heure, Charlie Hebdo n’a eu droit, malgré sa situation critique, à aucune aide à la presse avant le drame. 

 

Les parlementaires étaient nombreux à afficher le "Je Suis Charlie". Eh bien de par leur vote sur cette proposition d'amendement, on pourra bientôt vérifier s'ils étaient vraiment pour la liberté d'expression, s'ils étaient vraiment "Charlie".

Partager cet article

Repost 0

commentaires