Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 10:46

La situation à Gaza est insupportable et, pour faire entendre la voix de la justice et de la paix le Collectif local de Niort pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens s'adresse à nouveau à tous les humanistes pour venir clamer leur écœurement .


Est-ce le résultat de la mobilisation populaire qui se lève partout dans le monde ? Toujours est-il que de plus en plus de voix s'élèvent pour dire "ASSEZ". 

Nous devons continuer notre action, c'est pourquoi le Collectif local de Niort pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens vous appelle une nouvelle fois à participer au rassemblement  :

 


mercredi 6 août 2014 à 18 heures
place des Halles à Niort

 

 

Communiqué de l'Association France Palestine Solidarité

 

Après trois semaines d’agression barbare contre la popu­lation pales­ti­nienne de Gaza, le nombre de vic­times dépasse désormais celui de 2008- ​​2009 avec plus de 1500 morts. Le bom­bar­dement délibéré d’hôpitaux et d’écoles où la popu­lation avait trouvé refuge traduit le mépris abject du pouvoir israélien pour le droit huma­ni­taire et les droits élé­men­taires de la per­sonne, conduisant Navi Pillay, la haute-​​commissaire de l’ONU aux droits humains, à déclarer : « Aucune de ces attaques n’est acci­den­telle. Elles semblent un acte de défi délibéré vis à vis des obli­ga­tions résultant du droit inter­na­tional ». Ban Ki Moon lui aussi n’a pu cacher sa colère en déclarant : « C’est une honte. Et cela demande que des comptes soient rendus ».

 

Des comptes, les res­pon­sables de la poli­tique étrangère fran­çaise, toutes choses égales par ailleurs, devront eux aussi en rendre. A au moins trois reprises aux pre­miers jours de l’agression, le Pré­sident de la Répu­blique a fait sienne la position israé­lienne, inversant de façon stu­pé­fiante les rôles de l’agresseur et de l’agressé, de l’occupant et de l’occupé. Le rétro­pé­dalage partiel et gêné auquel il a dû ensuite se livrer devant la vigueur des réac­tions de l’opinion et au sein même de sa famille poli­tique ne suffit pas à forger une poli­tique. Ni à réparer les consé­quences désas­treuses pour une France si prompte à se pré­senter comme la patrie des droits de l’homme, alors qu’elle s’est hon­teu­sement réfugiée dans l’abstention au Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur l’établissement d’une com­mission d’enquête inter­na­tionale sur les crimes de guerre. Qui peut sérieu­sement croire que l’octroi d’une aide huma­ni­taire, si néces­saire soit-​​elle, puisse tenir lieu d’action politique ?

 

Ce dont ont besoin en priorité les Pales­ti­niens, c’est d’une inter­vention ferme de la com­mu­nauté inter­na­tionale pour sanc­tionner un État qui érige la vio­lation du droit inter­na­tional et huma­ni­taire en principe d’action.

 

Disons le clai­rement : notre mobi­li­sation en France exprime notre indi­gnation et notre colère contre les crimes de guerre per­pétrés en toute impunité à Gaza. Mais au-​​delà de cette indi­gnation et de cette colère, l’objectif de notre mobi­li­sation est bien de rendre inte­nable la lâcheté de nos gou­ver­nants et de les amener à en revenir au droit et à s’engager enfin sur la voie des sanc­tions contre les bel­li­cistes cri­minels de Tel Aviv.

 

Le Bureau National

Partager cet article

Repost 0
Published by jco
commenter cet article

commentaires