Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 18:50

Lorsque Valls déclare, « la gauche peut mourir », je me demande de quelle gauche il parle. Si c'est du PS dont il veut parler, il faut appeler un chat un chat et dire dans ce cas « le PS peut mourir ». Car, si certains considèrent que le PS est de gauche, il ne représente pas toute la gauche. Quant à ses responsables et à l'ensemble du gouvernement, impossible de les considérer de gauche par rapport à la politique qu'ils mettent en œuvre. Alors, le PS peut mourir, ce n'est pas pour autant la gauche qui meure. Et en tous cas, on connaît les assassins, ce sont les carriéristes de la politique qui sont en fonction à l'Elysée, à Matignon ou rue de Solférino.

La politique de Hollande que met en œuvre Valls n'a rien à voir avec une politique de gauche. Le gouvernement poursuit, voire accentue les basses œuvres de Sarkozy. Si certains avaient des doutes, on comprend très bien pourquoi celui-ci voulait recruter Valls dans son gouvernement.


 

A tous ceux qui ont contribué à virer Sarkozy dans l'espoir d'un changement politique, quelle déception, quelle trahison. Et jusqu'à présent, il en a été de même à l'assemblée nationale. (Voir billet Mais où sont passés les frondeurs ?) Si à l'assemblée nationale il y avait eu plus de députés PCF - Front de Gauche (15 actuellement) et moins de députés socialistes (274 actuellement), cela aurait contraint le gouvernement à orienter sa politique à gauche.

 

D'ailleurs, c'est à vomir quand on voit avec quel mépris sont traités les cheminots grévistes ou les salariés du spectacle qui défendent par leur action notre bien commun à tous. Ils tiennent le discours et l’engagement que devraient tenir tous ceux qui se réclament de la gauche. Au lieu de ça, le gouvernement répond par le mépris, l’intransigeance, la haine de classe.

 

Pour être entendu de ce gouvernement, il est à penser qu'il faut être membre du Medef, ou bien se réclamer du mouvement des pigeons, ou bien porter un bonnet rouge et mettre le feu à des portiques écotaxe ?

 

Alors cette gauche là peut bien mourir, elle n'a rien à voir avec la gauche.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires