Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 18:53

Ce matin à l'heure du petit déjeuner, j'ai cru que j'allais avaler mon café de travers. A 7h50, Laurence Parisot, l'ex-présidente du Medef était l'invitée d'Ilana Moryoussef sur France-Inter. Suite à sa contribution de la veille dans les Echos, voilà qu'elle se dit en désaccord avec la position de Pierre Gattaz, son successeur, considérant que la question des intermittents du spectacle est loin d'être un simple problème comptable, qu'elle renvoie au statut de la culture dans notre pays. Pas question pour elle de supprimer le régime spécifique, donc les fameuses annexes 8 et 10 comme le propose le Medef dans son projet de négociation de la convention assurance chômage. Pourtant, en 2003 et 2005, elle était à la tête du Medef et avec la CFDT caressait le rêve de créer une caisse complémentaire et d'exclure ainsi du champ de la solidarité interprofessionnelle les intermittents du spectacle.

 

Je ne sais pas si Madame Parisot participera le 27 février à la journée d'actions programmée ce jour-là pour la défense des droits sociaux des travailleurs du spectacle ? Ah non, j'ai failli m'étrangler une fois, mais pas deux quand même.

 

Pour la région Poitou-Charentes, le rendez-vous du 27 février est fixé à 11h - Place du Maréchal Leclerc (Ancienne Place d'Armes) devant l'ancien théâtre.

 

Mais par contre, qu'en est-il réellement de ce fameux déficit estimé pour la cour des comptes à 1 milliard d'Euros alors qu'un rapport parlementaire parle lui de 320 millions d'Euros. Une coordination d'intermittents du spectacle que Pôle emploi contacte régulièrement afin d'avoir des éclaircissements sur le fonctionnement de ce régime estime qu'il n'y a pas de de déficit.

 

Qui a raison, qui a tort ?

 

Regardez cette vidéo explicative, c'est probablement ce qu'a fait Laurence Parisot.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Affreux cotisant non solidaire 22/03/2014 11:23

Ou comment maquiller une manipulation sous une présentation pseudo économique :
-1 "Le deficit n'existerait pas sans une baisse des cotisations en 2001"
Quelle nouvelle ! Evidemment on peut tout résoudre grâce aux cotisations !
La question c'est le niveau soutenable de cotisation pour l'économie (je n'ai pas la réponse)
-2 "pas de rapport entre la courbe du déficit et le prétendu déficit des annexes."
Et alors ? si le deficit des intermittents est stable et ne joue pas sur l'évolution du déficit, il n'en contribue pas moins au solde.
3 "On ne peut pas comparer le deficit de l'Unedic et la balance des intermittents" .
C'est bien le noeud du probleme, dans un cas travailleurs et chomeurs sont présentés comme distincts. Ce n'est pas vrai dans le temps puisqu'il faut avoir cotisé pour bénéficier des indemnités. Dans celui des intermittents, ils sont a la fois travailleurs et chomeurs beneficiaires. C'est bien le caractère dérogatoire du régime et structurellement déficitaire qui est mis en cause. On pourrait choisir de l'étendre à d'autres catégories de travailleurs mais ce n'est pas tenable. Donc on en fait peser le coûts sur les autres catégories.
4 "on ne prend pas compte l'impact positif de la culture sur les autres secteurs d'activités".
Bien sûr que si, mais la question est de savoir pourquoi faut-il absolument en faire peser le coût sur la feuille de salaires des autres secteurs.
Il y a beaucoup d'autres façon pour la collectivité d'assumer l'investissement nécessaire dans la culture. (comme le font les autres pays )

Bref cette vidéo intéressante, s'évertue malheureusement à détourner les 2 questions de fond :
-l'équité entre les travailleurs
-qui doit assumer le soutien à la politique culturelle ?

JCO 25/03/2014 14:15

Au cotisant non solidaire que vous annoncez être.
Manifestement, vous semblez rejeter le principe de la solidarité. Pour ma part, je suis adepte du chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins.