Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 18:00

Dans le cadre de la loi de finance de la sécurité sociale (PLFSS) le gouvernement a repoussé d'avril à octobre la revalorisation annuelle des retraites. Il en coûtera une perte de pouvoir d'achat pour des millions de retraités. La ministre qui a défendu ce projet de loi (Marisol Touraine) doit ignorer ce que sont des fins de mois difficiles puisqu'elle est soumise à l'ISF !

 

Dans ce projet de loi, le gouvernement a choisi le camp du patronat contre celui des salarié(e)s. Les efforts demandés pour le rétablissement des comptes de la Sécurité sociale ne pèseront pas sur les entreprises. Aucune mesure ne mettra à contribution les entreprises de manière effective. Aucune mesure ne mettra à contribution les coûts du capital (intérêts et dividendes) qui prélèvent aujourd'hui plus de 300 Milliards d'euros sur la richesse produite, sans aucun retour sur l'investissement matériel, l'emploi, les salaires ou la qualification qui sont pourtant les garants de recettes futures pour la Sécurité sociale et l’État.

 

Les parlementaires communistes se sont opposés à ce projet avec des propositions alternatives, obligeant à une seconde lecture, ce que ne voulait pas initialement le gouvernement, mais il s'est trouvé une majorité de parlementaires socialistes pour voter ce projet.

 

Après la réforme régressive de la retraite, voici donc le financement de la sécurité sociale au service du capital. Bâti pour répondre aux exigences obsessionnelles de réduction stricto sensu de la dépense sociale et réduire le déficit de 3,4 Mds d'euros, ce PLFSS prévoit 8,5 Mds d'euros d'efforts en 2014, dont 4 Mds par une réduction de la dépense socialisée.

 

Encore une loi au service de la finance et du profit !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires