Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 16:50

En lisant l'éditorial de Jean-Paul Piérot dans l'Humanité du 16 octobre, je me suis fait cette remarque : « Et ils osent se dire de gauche ! » Je parle bien entendu de ce gouvernement et de cette majorité de députés socialistes qui le 15 octobre a voté une loi de régression sociale.

 

« La date du 15 octobre 2013 est à marquer d’une pierre noire dans l’histoire sociale de la France. C’est ce jour-là qu’une majorité parlementaire se réclamant de la gauche aura entériné une loi de régression de civilisation, une de celles qui figuraient jusqu’alors dans le domaine réservé de la droite. S’inscrivant dans une désespérante continuité avec toutes les mesures prises contre les retraites depuis vingt ans, avec Édouard Balladur, puis François Fillon et Nicolas Sarkozy, François Hollande vient d’accoler son nom à une « contre-réforme » de plus, à l’allongement des années de cotisation à 43 ans, à un report de l’accès au droit effectif à la retraite autour de 66 ans d’ici à 2035, à une baisse des pensions pour tous ceux qui ne pourront remplir, conséquence de l’augmentation des annuités, 
les conditions d’une pension à taux plein » (éditorial complet)

 

Pourquoi ce qui n'était pas bon à leurs yeux en 2010, alors que Sarkozy était au pouvoir, le serait à présent sous prétexte que c'est le socialiste Hollande qui est à l'Elysée ? Quand je dis « pas bon à leurs yeux », c'est parce que lors des plus importantes manifestations de 2010, j'ai souvenir d'avoir vu par exemple la députée Delphine Batho manifester à Niort. Toujours est-il que les trois député(e)s socialistes des Deux-Sèvres (Mmes Batho, Gaillard et M Grellier), ont voté ce 15 octobre 2013 cette loi de régression.

 

Une majorité de gauche à l'assemblée avec un groupe Front de Gauche bien plus important aurait permis d'impulser des mesures nouvelles d'intérêt général, d'améliorer les propositions et de bloquer ce qui ne va pas dans le bon sens. Les député(e)s du Front de gauche soutiennent les mobilisations, y compris en 2013 contrairement aux députés socialistes. Ils les font entendre jusque dans l'hémicycle.

 

Après l'élection présidentielle, les socialistes n'ont cessé d'appeler au vote utile pour les législatives parlant de la nécessité d'une très large majorité pour soutenir l'action du gouvernement. On voit pour quel résultat.

 

Voilà où ça nous mène aujourd'hui. Vous aviez cru voter à gauche ???

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Dans l'histoire de notre pays, les socialistes ont régulièrement trahi le peuple.
Répondre